ZAKAT

Posted on Posted in Uncategorized

Nous arrivons par la grâce d’ALLAH à la fin de l’année 1433H et nous sommes dans une nouvelle année (1434H). C’est le lieu de se rappeler d’un pilier important de l’ISLAM qui est la ZAKAT malheureusement négligé par bon nombre de musulmans.

La ZAKAT est le troisième pilier de l’ISLAM après l’attestation de foi et la SALAT (prière) et signifie en Arabe purification. En effet la ZAKAT est un moyen pour se purifier à travers les moyens licitement acquis. ALLAH dit : « qui donne ses biens pour se purifier… » S92 V18. La ZAKAT est alors une obligation pour tout musulman qui a les moyens afin de purifier ses biens pour l’accroitre et son âme de l’égoïsme. ALLAH dit : « Prélève de leur bien une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Dieu est Audiant et Omniscient. »  S9 V103

Lorsque le musulman s’acquitte de la ZAKAT, elle purifie son âme de l’avarice et de l’avidité pour le rapprocher davantage d’ALLAH.  Comme le dit Roger du Pasquier dans son livre « Découverte de l’Islam », la purification « équivaut aussi à un sacrifice qui enlève l’aspect maléfique de ce qui est trop quantitatif dans les possessions terrestres de l’homme, les faisant participer au sacré éminemment qualitatif que l’Islam confère à toute la vie ».

La ZAKAT aide également à souder les liens entre le riche et le pauvre permettant une véritable entraide sociale qui en retour crée une paix sociale durable. Car lorsque la ZAKAT limite l’accumulation et la concentration de biens chez les riches, cela les éloigne de l’égoïsme et éloigne les pauvres de l’envie et du mépris pour le riche car la richesse n’est pas aux mains d’une minorité de la société mais circule entre tous les membres de la société à travers cette ordonnance divine.

Cela est tellement important pour le bien être social qu’ALLAH met sévèrement en garde ceux qui ne s’acquittent pas de la ZAKAT en ces termes :   « Ceux qui amassent l’or et l’argent sans le dépenser sur le chemin d’Allah, annonce-leur un châtiment douloureux. Le jour où ces trésors seront portés à incandescence dans le feu de l’Enfer et que leur front, leurs flancs et leur dos en seront brûlés. Voici ce que vous avez amassé pour vous- mêmes ; goûtez ce que vous amassiez » S9 V34-35

 

ALLAH dit également : « les gens avares avec les faveurs qu’Allah leur a comblées ne doivent pas penser que c’est un bien pour eux. C’est plutôt pour eux un mal. Il Leur sera entouré au cou l’objet de leur cupidité le Jour de la Résurrection »S 2 V180

 

La ZAKAT en Islam prend en compte tous les cas sociaux. ALLAH dit : « Les aumônes sont destinées : aux pauvres et aux nécessiteux, à ceux qui sont chargés de les recueillir et de les répartir, à ceux dont les cœurs sont à rallier, au rachat des captifs, à ceux qui sont chargés de dettes, à la lutte dans le chemin de Dieu et au voyageur. Tel est l’ordre de Dieu. Dieu sait et il est juste »

 

  1. Le pauvre : est celui qui n’a pas les moyens pour faire face à ses besoins et à ceux de sa charge et qui montre sa pauvreté et son besoin a l’aide.
  2. Le nécessiteux : est celui est dans le besoin mais qui ne demande pas. Seuls les gens très proches ou sensibles peuvent savoir qu’il a besoin de l’aide
  3. Ceux qui collectent la ZAKAT : l’Islam dans sa justice ne veut que le temps de quiconque ne soit utilisé sans que ce dernier n’en soit rémunéré. Ainsi ceux qui utilisent leur temps à collecter et distribuer la ZAKAT doivent recevoir une part de la ZAKAT comme rémunération.
  4.  Ceux dont les cœurs sont à rallier : ce sont les nouveaux convertis en Islam qui peuvent souvent être délaissés par leurs familles à cause de leur conversion ou les non musulmans qui ont un penchant pour l’Islam afin de leur montrer davantage la bonté de l’Islam.
  5. Au rachat des captifs : l’Islam a tellement considéré la liberté qu’il a ordonné qu’une partie de la ZAKAT soit utilisée pour affranchir les esclaves.
  6. Ceux qui sont chargés de dettes : dans le même sens, considérant un homme endetté comme quelqu’un qui perd sa liberté, l’Islam autorise que la ZAKAT soit utilisée pour libérer la personne de sa dette
  7. A la lutte dans le chemin de Dieu : la ZAKAT est utilisée pour la guerre sainte (équipements, ravitaillements…) et pour toute œuvre d’utilité publique (construction et gestion d’hôpitaux,  d’orphelinat, de mosquées, d’écoles… ainsi la gestion d’associations caritatives…)
  8. Au voyageur : la ZAKAT peut être donnée a tout musulman voyageur qui est en difficulté quelque soit son statut dans son pays d’origine pour montrer l’universalité de la fraternité islamique

 

Qu’ALLAH nous compte parmi ceux qui s’acquittent de leur ZAKAT à temps et qu’Il agrée nos œuvres

 

A.Caba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *